HERCULE-TOI QUE J’PRENDS TA PLACE…

« Hercule-toi que j’prends ta place… »

Cet énième projet des entreprises, dit « Hercule », va finir d’achever le travail que des financiers ont entrepris à l’ouverture du capital d’EDF GDF.
Le démantèlement de nos entreprises et de ses valeurs est en cours d’être finalisé.
Donc un grand merci à toutes ces personnes qui ont participé, de près ou de loin, à la mort de la plus belle entreprise française, fleuron de notre économie, bien commun des français et qui, en quelques années, est devenue l’ombre d’elle-même.
Je vous invite à vous rapprocher des organisations syndicales qui vous diront les échéances de cette mort annoncée.
Dans ce tumulte technocratique, financier et politique, les activités sociales tentent désespérément de perdurer.
Comme le chantait Elton John, « une bougie dans le vent », la CCAS, les CMCAS, les SLVie restent si fragiles, face à cette tornade qui ravage nos établissements.
C’est à nous tous, les électriciens et gaziers, d’entretenir cette flamme que sont les Activités Sociales de l’Énergie.
Les bénéficiaires de notre CMCAS AAM ont montré leur attachement aux SLVies en place et ont permis de faire perdurer les activités de proximité : convoyage de nos enfants, arbre de noël et distribution de jouets, activités culturelles et sportives, billetterie, mais aussi les aides sociales pour les situations particulières, aides à l’enfance, etc.
Dernièrement, vous avec montré votre attachement en participant à l’élection de VOTRE SLVie. Proximité, quand tu nous tiens. Merci à toutes ces personnes, qui ont participé aux élections de SLVie, aux professionnels du Territoire, aux bénévoles pour la mise sous pli et l’organisation, ainsi qu’aux bénéficiaires ayant porté leur voix.
Vous pourrez retrouver les détails des résultats dans les pages du journal « Actu Acti Magazine » n°41.
Soyez fiers de défendre un modèle social unique au monde, qu’une poignée de personnes voudrait dévorer.
Notre modèle de tourisme social est en pleine révolution, puisqu’il aiguise de plus en plus l’appétit de la finance.
En effet, après écotourisme, le tourisme solidaire, voici le tourisme social qui arrive sur le marché juteux des vacances.
Cela fait 70 ans que les électriciens et gaziers sont précurseurs de ce genre de vacances à la CCAS.
Serions-nous visionnaires ? Alors qu’attendons-nous pour nous battre ? Car nous avons raison ! L’énergie n’est pas une marchandise et les Activité Sociales ne sont pas à vendre.

Gilbert VANNET Le Président de la CMCAS